Paraiso Mexique, l’envers du décor

Quand nous sommes arrivés à Paraiso en novembre 2019… le choc ! Le paradis était bien perdu ! Les rues étaient à moitié inondées. Nous avons dû faire plusieurs fois demi-tour. Ici, s’aventurer dans l’eau avec notre voiture est impensable avec les bestioles en tout genre qui ont été dérangées par la dernière tempête.

Les infos ne sont pas bonnes, un nième ouragan est attendu et je me demande bien quelle idée nous a pris de passer par là pour notre road trip au Mexique. La route demain sera entre mer et lac, plus qu’à croiser les doigts pour que l’ouragan se détourne de son itinéraire… Je suis collée à mon portable où je regarde de minutes en minutes cette toupie qui avance sur le golf du Mexique, bizarre, j’ai du mal à respirer…

En métropole française, nous n’avons aucun enseignement sur les comportements de sécurité à adopter lors de tels événements climatiques… En tout cas, à ce moment-là rien ne me revient en tête…

Et puis soudain, j’ai vu cette femme au teint buriné à genou mendiant je ne sais quoi, tout semblait lui manquer… Elle m’a souri… elle ne voulait rien de moi…Un seul regard m’a fait comprendre mon impuissance, ma futilité, ma faiblesse,…

Au souvenir de cet instant, mon émotion est toujours intacte. Cette femme, elle, n’avait pas peur.

La nouvelle Paraiso 1 de Teasers, Déires, D’elle lire, D’elle l’ire a été inspirée de cette étape de voyage. Je la classerais plutôt dans la catégorie D’elle l’ire… une colère amère sur ma faiblesse face aux éléments, face à la détresse, à la misère, à la vie…

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s